Où acheter Monaco V4 Nouvelle Génération
or rose, ruthénium et céramique Eta Movement Replica Watches

Nouvelle esthétique, nouvelles dimensions imposantes, nouveaux matériaux : la Monaco V4 nouvelle génération or rose, ruthénium et céramique est bien plus que la dernière version d’un chef d’œuvre de la technologie V4 révolutionnaire de TAG Heuer. Elle est aussi la création en or rose la plus élégante et la plus stylée à ce jour ainsi qu’un superbe hommage aux 150 ans d’innovations horlogères de la marque suisse.

Dévoilée comme Concept Watch lors du salon BaselWorld 2004, la Monaco V4, deux fois brevetée, est la première montre au monde pourvue de courroies de transmission mécaniques optimisées et d’un système de remontage linéaire. Son design audacieux s’inspire de la légendaire Monaco, surdimensionnée et carrée, vue pour la première fois au poignet de Steve McQueen dans le film Le Mans en 1970.

Dans cette version “Nouvelle Génération”, le boîtier, encore plus grand – 41 mm au lieu de 39 mm – est en or rose massif poli avec inserts en nitrure de silicium brossé. Un “matériau céramique” qui apporte une légèreté visuelle à la forme carrée de la montre dont le profil est également devenu plus fluide et contemporain grâce aux nouveaux angles de la glace saphir biseautée.
L’or rose est repris pour les index facettés appliqués à la main sur le cadran, les aiguilles des heures et des minutes, la petite seconde à 4 heures, la couronne thermolaquée à 3 heures, et la boucle déployante du bracelet. La montre est habillée d’un élégant bracelet anthracite en alligator ultra-doux à larges écailles cousu main, avec insert d’intégration en titane et doublure en cuir caoutchouté.

Si, à l’intérieur, le mouvement avant-gardiste de la V4 — visible à travers sa glace et son fond saphir traités antireflets — reste inchangé (lingot en tungstène, masse linéaire, deux paires de barillets en série, montés en parallèle et reliés par des courroies), les finitions ont été entièrement revisitées : revêtement ultra-résistant en ruthénium noir sur la platine de fond et ponts décorés de Côtes de Genève. Ce noir somptueux se conjugue magnifiquement avec le blanc des gravures “V4” et “TAG Heuer” du cadran ainsi qu’avec le blanc des courroies de remontage et de transmission brevetées, désormais en polymères high-tech blancs à fort contraste, exclusivement élaborés pour cette nouvelle montre.

Sélectionnée pour le Grand Prix d’Horlogerie de Genève

Récompensée par de nombreux prix de design comme Concept Watch (élue notamment « Montre de l’année » par le magazine Wallpaper et « Meilleure nouveauté » par la revue Popular Science), cette toute dernière incarnation de la Monaco V4 a été présélectionnée pour le très convoité prix du Design du Grand Prix d’Horlogerie de Genève 2010.
Dans une édition exclusive de 60 exemplaires, la Monaco V4 nouvelle génération or rose, ruthénium et céramique se montre à la hauteur de la légende horlogère suisse qui l’a créée. Leader mondial des chronographes et de montres de sport de prestige depuis 1860, TAG Heuer est en lice pour trois prix GPHG cette année avec la Monaco V4 nouvelle génération or rose, ruthénium et céramique dans la catégorie Design, avec la TAG Heuer 300 SLR dans la catégorie Homme et avec la TAG Heuer Monaco 24 dans la catégorie Sport.

TAG Heuer

En 2010, TAG Heuer célèbre 150 ans d’innovations horlogères suisses. Fondée à Saint-Imier en 1860 par Édouard Heuer, TAG Heuer a marqué l’histoire de la haute horlogerie, notamment dans le domaine des chronographes et de la précision extrême. Légende de l’horlogerie suisse, figurant parmi les marques les plus convoitées de l’industrie horlogère de prestige, TAG Heuer a su tirer profit de son engagement actif dans le monde des sports pour créer les montres et les instruments de chronométrage parmi les plus précis au monde. TAG Heuer est aujourd’hui le premier fabricant horloger à maîtriser les chronographes de luxe avec une précision inégalée au 1/10e, 1/100e et même 1/1 000e de seconde. Des Jeux Olympiques de 1920 à son rôle de chronométreur officiel des légendaires 500 miles d’Indianapolis, pour lesquels elle a élaboré des instruments de précision au 1/10 000e de seconde, TAG Heuer poursuit sans relâche sa quête d’innovation, d’excellence, de performance et de prestige. Elle continue de viser toujours plus haut ainsi que l’attestent son partenariat de 25 ans avec l’écurie de Formule 1 Vodafone McLaren Mercedes, son partenariat de 7 ans avec le champion du monde 2008 de F1, Lewis Hamilton, pilote de cette écurie, et son nouveau coéquipier, le champion du monde 2009 de F1 Jenson Button. TAG Heuer incarne plus que jamais prestige et performance grâce à ses partenariats actifs avec l’acteur Leonardo DiCaprio, l’icône de Bollywood Shah Rukh Khan, la golfeuse norvégienne Suzann Pettersen et la championne de tennis Maria Sharapova. TAG Heuer a rejoint le fleuron de l’horlogerie suisse au sein du club très fermé de la Fondation de la Haute Horlogerie (FHH). La marque vient d’ajouter à son héritage le Calibre 1887, un mouvement de chronographe fabriqué au sein de la manufacture en Suisse, à roue à colonnes intégrée, qui rend hommage au pignon oscillant Heuer original de 1887, un des premiers brevets de la marque et une étape clé dans l’horlogerie moderne.

De mars à octobre 2010, l’exposition itinérante « Odyssey of Pioneers » s’est arrêtée dans 15 grandes villes du monde pour montrer les collections passées, présentes et futures de la marque. Cette exposition, résolument révolutionnaire et écologique à l’image du parcours de la flamme olympique, a ainsi fait le tour du monde dans une voiture 100% électrique spécifiquement conçue par Tesla Motors pour TAG Heuer.

Dans son entretien, Jean-Claude Biver évoque également le rapprochement de Tag Heuer avec la Silicon Valley en Californie, avec l’installation de bureau dans le campus Intel de Santa Clara (et un transfuge du géant nord-américain pour en prendre les rênes), ou encore l’envie du dirigeant de faire en sorte que ces produits atypiques pour l’historique industrie horlogère helvétique décrochent à terme le précieux label « Swiss Made ». Tag Heuer devrait donc bientôt dévoiler ses nouvelles montres. Le Mobile World Congress de Barcelone (du 27 février au 2 mars prochains) pourrait être une option pour la marque, dans sa volonté d’étendre son périmètre de vente, mais le salon horloger Basel World — où Tag Heuer avait dévoilé les premiers éléments de la Carrera Connected en 2015 —, qui se tient en mars à Bâle en Suisse, semble tout désigné. C’est une première en tout point… Une montre connectée fabriquée par un grand horloger traditionnel. Tag Heuer, filiale du groupe LVMH, proposera prochainement en France sa première montre connectée, la Tag Heuer Connected. Qu’apporte un grand horloger, par rapport à Samsung ou LG qui proposent déjà des montres sous Android Wear ? Que vaut la Tag Heuer Connected ? Europe 1 a eu en main pendant plus d’une semaine l’un des premiers exemplaires disponible en France.

Categories: Réplique Tag Heuer

Tags: ,

Leave A Reply

Your email address will not be published.